Article : Les moustiques au Costa Rica et les risques sanitaires liés

Amerik Aventure : Écotourisme Culturel au Costa Rica, au Canada et en Amérique Latine
Voyages d'Écotourisme Culturel, en Petits Groupes et en Privé, à travers les Amériques
Tél. Canada :  (+1) 866-679-7070   ::   Tél. France :  (+33) 09 75 17 11 30   ::   Tél. Costa Rica :  (+506) 4000-1935
Réservez dans une agence de VOTRE RÉGION
Liste de nos agences de voyage représentantes
      Circuits et Voyages   |   Qui sommes-nous ?   |   Témoignages   |   Contact   |   Réservations   |   FAQ   |   Effectuez une recherche à travers toutes les pages d'Amerik AventureRecherche   |   Agences et Voyagistes

Article : Les moustiques au Costa Rica et les risques liés

Pour de plus amples informations concernant nos services offerts au Costa Rica, cliquez ici.

LES MOUSTIQUES AU COSTA RICA

Situé sous les tropiques, près de l'équateur, le Costa Rica est un pays où les moustiques sont présents toute l'année. Ils sont toutefois rares ou inexistants dans plusieurs régions en raison de l'élévation et/ou des basses températures nocturnes y régnant (Monteverde, Cordillère de Talamanca, San José...). Certains moustiques au Costa Rica peuvent être vecteurs de maladies sérieuses (paludisme et fièvre dengue) pour lesquelles il n'existe pas de vaccination. La prévention des piqûres s'impose donc. Le Costa Rica compte environ 90 espèces de moustiques (dont bon nombre ne piquent pas). Parmi celles-ci, une est vectrice de la fièvre dengue et une autre de la malaria (le paludisme), maladie présente au pays dans sa forme bénigne (Plasmodium vivax).
À noter qu'à ce jour, aucun voyageur ayant participé à l'une de nos expéditions au Costa Rica n'a rapporté avoir été infecté par la fièvre dengue ou la malaria lors de son voyage. Amerik Aventure réalise des voyages de groupe et des circuits privés au Costa Rica, tout au long de l'année, en continu, depuis 1996.

Les moustiques vecteurs de maladie au Costa Rica :
Espèce Maladie véhiculée Aire de répartition Période
Aedes
aegypti
Fièvre Dengue Essentiellement les milieux urbains défavorisés et les milieux urbains en bordure d'eau stagnante et de sites de dépôt d'ordures à ciel ouvert situés dans les régions nord et centrales du versant Pacifique et sur tout le versant Atlantique. Sous les 800 mètres d'altitude, mais davantage et surtout présent à des élévations bien moindre (0 à 400 m.). Le jour
Anopheles
albimanus
Malaria
(paludisme)
Dans toutes les régions, sous les 1000 mètres d'altitude, mais d'avantage et surtout présent sur le versant caraïbe, dans la province de Limon. La nuit

PRÉVENTION GÉNÉRALE CONTRE LES MOUSTIQUES

Certains moustiques au Costa Rica peuvent être vecteurs de maladies sérieuses (paludisme et fièvre dengue) pour lesquelles il n'existe pas de vaccination. La prévention des piqûres s'impose donc. Les moustiques sont plus fréquents sur le versant caraïbe, en raison du climat chaud et humide qui caractérise cette zone bioclimatique. Il est fortement conseillé aux voyageurs, lors des randonnées en forêt dans ces régions, de porter une chemise ou un chandail à manches longues de couleur claire, des pantalons longs, des chaussettes, des chaussures ou bottillons fermés et un chapeau. On aura préalablement traité (avant de les enfiler) les vêtements avec un insectifuge (un répulsif) contenant 30% à 40% de DEET. La plupart des moustiques sont plus actifs à l'aube et au crépuscule, il est donc recommandé lors des ces périodes, dans les zones à risque (principalement dans les régions situées sur le versant caraïbe), de se protéger adéquatement. Il est également recommandé d'enduire les parties de peau exposées avec un produit insectifuge effaces a base de DEET ou d'huile essentielle d'Eucalyptus Citronné (Corymbia citriodora). L'emploi de produits à base de DEET est déconseillé aux femmes enceintes et aux jeunes enfants, c'est un produit chimique puissant pouvant avoir des effets secondaires. Les produits à base d'huile essentielle d'Eucalyptus Citronné, un produit naturel à ne pas confondre avec l'huile de citronnelle (moins opérante), se sont révélés très efficaces pour lutter contre les moustiques et ils sont de plus en plus recommandés comme alternative aux produits à base de DEET. Une autre substance alternative pour application topique est l'icaridin (ou KBR 3023). Il s'agit d'un nouveau répulsif ayant une efficacité comparable à celle du DEET, mais qui est moins irritant et qui ne dissout pas les plastiques (comme le fait le DEET). La forme en gel à 20% de teneur en agent actif est actuellement la plus recommandée. Également très efficace pour traiter les vêtements et moustiquaires, la perméthrine est un puissant répulsif pouvant être classé parmi les insecticides. Il repousse et irrite le moustique. Attention toutefois de ne pas l'employer directement sur la peau. À noter qu'en en saison sèche (de décembre à avril), les populations de moustiques décroisent considérablement dans toutes les régions du pays.

Bien qu'il soit présent sur une bonne part du territoire, tout au long de l'année, il est bien possible que vous n'aurez dans les faits que peu de contacts avec le moustique lors d'un voyage de quelques semaines au pays, considérant que celui-ci est actif dans certaines régions seulement, à certains moment du jour surtout et qu'il affectionne les secteurs fermés et boisés plutôt que les lieux ouverts et exposés aux flux aériens.

Quelques astuces additionnelles :
  • La nuit, dans les régions à risque, assurez-vous que les moustiquaires sont bien installées aux fenêtres ou fermez les fenêtres et actionnez la climatisation. Les moustiques sont inactifs ou très ralentis dans un climat frais. De même, activer un ventilateur tournant à faible vitesse au dessus du lit offre une bonne protection complémentaire, car le moustique, ne pouvant se déplacer ni s'orienter convenablement dans le vent, devient donc inactif.
  • Puisque les moustiques sont attirés par les odeurs corporelles (sébum, phéromones, sueur) et par la présence de certaines bactéries, il est conseillé d'avoir une excellente hygiène corporelle. L'emploi de parfums est toutefois déconseillé, puisque certaines fragrances peuvent attirer les moustiques.
  • Il est conseillé de porter des vêtements légèrement amples, pour éviter les piqures à travers les tissus, et de couleur claire, car les moustiques sont attirés par les couleurs foncées.
  • Éliminer toute eau stagnante (les moustiques en dépendent pour se reproduire) est une responsabilité collective.
  • Les moustiques sont généralement plus actifs en fin de journée. Évitez de vous trouver à l'extérieur sans protection en soirée et de nuit.

LE PALUDISME / LA MALARIA AU COSTA RICA

Zone A (classification OMS) Zone 1 (classification française)
Le paludisme, aussi appelée malaria, est une maladie infectieuse due à un parasite du genre Plasmodium, propagée par la piqûre de certaines espèces de moustiques du genre Anophèles. Le parasite du paludisme est principalement transmis la nuit, lors de la piqûre par une femelle moustique, elle-même contaminée après avoir consommé le sang d'un animal impaludé. L'infection chez l'être humain touche le foie (phase hépatique) puis les globules rouges (phase sanguine) et se manifeste notamment sous la forme de fatigue généralisée, perte d'appétit, vertiges, troubles digestifs, nausées, vomissements, douleurs abdominales, fièvre, anémie et convulsions. Au Costa Rica, le risque de paludisme (essentiellement dans sa forme bénigne due à Plasmodium vivax), bien que peu élevé, existe toute l'année dans la province de Limón. Le risque est négligeable ou nul dans les autres régions du pays. Les antipaludiques étant souvent mal tolérés, il est admissible, dans un pays à faible risque de transmission et correctement médicalisée (description à laquelle correspond le Costa Rica), d'avoir recours à la seule protection contre les moustiques (lors des séjours dans les zones du pays identifiées comme pouvant comporter un risque). Une chimioprophylaxie antipaludique N'EST PAS actuellement nécessaire (ni recommandée) pour voyager au Costa Rica si (dans les zones à risque) de bonnes mesures de protection contre les piqures de moustiques sont adoptées (voir " Prévention générale contre les moustiques"). À noter également que les zones touchées le sont parfois, durant certaines périodes de l'année seulement, certaines années seulement. Il y a donc de fortes chances que lors de votre voyage au Costa Rica le risque de transmission de la maladie sera très faible, voire inexistant. Pour de plus amples informations concernant la malaria au Costa Rica, incluant des cartes indiquant la présence ou le risque de présence de malaria dans les différentes régions, visitez le site de l'Organisation mondiale de la santé et/ou celui du Pan American Health Organization. Voyez aussi Le paludisme sur wikipedia.

LA FIÈVRE DENGUE AU COSTA RICA

La dengue (anciennement "grippe tropicale") est une infection virale, endémique dans plusieurs pays tropicaux, apparue au Costa Rica il y a quelques années. Elle est transmise à l'être humain lors de la piqûre d'un moustique diurne du genre Aedes, lui-même infecté par un virus de la dengue. Cette infection virale entraîne classiquement fièvre, maux de tête, douleurs musculaires et articulaires, fatigue, nausées, vomissements et éruptions cutanées. La maladie peut dans certains rares cas évoluer sur un mode hémorragique sévère (concernant historiquement au Costa Rica 1.5% des cas d'infection). Dans la vaste majorité des cas, la guérison survient en une semaine. Il n'existe pas encore de vaccin ni de traitement spécifique antiviral pour cette maladie, mais plusieurs vaccins sont actuellement en développement (dont certains proches de la commercialisation). Seules les mesures de protection contre les piqûres de moustiques peuvent protéger. Les voyageurs devraient-ils s'inquiéter ? Nous croyons que les visiteurs doivent être bien informés et préparés, mais qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. La présence de la dengue au Costa Rica ne devrait pas être un facteur influençant vos plans de voyage. Le Costa Rica demeure l'un des pays les plus sécuritaires et possédant l'une des meilleures infrastructures de santé sous les tropiques. Suivre les recommandations décrites sous "Prévention générale contre les moustiques" devrait suffire à éliminer les risques de contraction de la maladie. Voyez aussi Dengue sur wikipedia.

LES SERVICES DE SANTÉ AU COSTA RICA

Il y a déjà longtemps que le Costa Rica a démocratisé ses services de soins de santé, permettant à tout citoyen d'avoir accès gratuitement, ou à peu de frais, à un traitement médical de qualité. Ceci place le pays à un niveau assez élevé dans le palmarès des pays possédant les meilleurs normes de soins de santé, à l'échelle mondiale. Malgré le fait que les hôpitaux au Costa Rica ne présentent pas l'apparence moderne et l'ambiance tranquille et rassurante pouvant souvent caractériser les hôpitaux européens et nord américains, la qualité des soins est y réputée très bonne et l'accès aisé, à travers tout le pays. En plus des centres publics de soins de santé, San José compte des hôpitaux privés modernes et, dans tout le pays, dans chacune des régions, on retrouve des cliniques et des pharmacies (en plus de quelques hôpitaux publics régionaux). Les cliniques sont similaires aux centres de médecine familiale que l'on trouve en Amérique du Nord où un médecin local résident est toujours présent. Il est possible d'obtenir des médicaments de toutes sortes (la plupart des médicaments connus) directement dans les pharmacies. Plusieurs produits disponibles uniquement sur ordonnance en Amérique du Nord et en Europe sont disponibles en vente libre au Costa Rica. Le pays est d'ailleurs devenu au cours des dernières années un leader mondial de ce qui se fait désormais connaître sous la désignation de "tourisme médical", notamment auprès d'une clientèle de retraités nord-américains recherchant des soins médicaux de qualité à moindre coût. Retrouvez une liste d'hôpitaux publics et privés, ainsi que de médecins, sur le site internet de l'Ambassade des Etats-Unis à San Jose (angl.).

LES SERVICES D'URGENCE AU COSTA RICA

Des services d'urgence par ambulance existent dans tout le pays, et des compagnies aériennes desservent toutes les régions quotidiennement, connectant ainsi les régions aux grandes villes et aux aéroports internationaux (San Jose et Liberia).

NB : En cas de complication d'ordre médical, les voyageurs peuvent encourir des frais liés aux transferts et transports d'urgence, ainsi qu'aux soins d'urgence et soins médicaux locaux. Ces dépenses sont remboursées par toute bonne police d'assurance-voyage. Les personnes participant à nos circuits voyagent à leurs propres risques. Il est très fortement conseillé à tout voyageur qu'il adhère à une police d'assurance voyage couvrant les risques suivants lors de son voyage : annulation de voyage, interruption de séjour, vol et vandalisme, perte ou détérioration de bagages, assistance rapatriement, frais de recherche ou sauvetage, frais médicaux à l'étranger, frais d'ambulance et responsabilité civile à l'étranger. Les prestations et services offerts par Amerik Aventure dans le cadre de ses circuits et voyages n'incluent pas un service d'assistance médicale et ne constituent pas une police d'assurance pour le voyageur. Amerik Aventure n'offre pas de support ou de service médical. Toutefois, en cas de besoin, quel qu'il soit, notre excellent personnel est toujours présent pour assister le voyageur et le représenter auprès des instances locales, et pour assurer sa sécurité et son bien-être. Si des services additionnels non-inclus dans le voyage (dans le forfait) doivent lui être offerts, ces services seront facturés au voyageur qui pourra par la suite en réclamer le remboursement auprès de son fournisseur d'assurance-voyage.

HEBERGEMENTS EMPLOYÉS VS PRESENCE DES MOUSTIQUES

Tous les lieux d'hébergement employés lors de nos voyages comportent des moustiquaires de bonne qualité aux fenêtres. Plusieurs sont situés dans des secteurs exempts de moustiques, et tous sont équipés de la climatisation et/ou d'un ventilateur-plafonnier dans les chambres. Aucun lieu d'hébergement n'est installé à proximité d'une surface d'eau stagnante notoire.

Lieux d'hébergement type employés lors des nos voyages :
Hotel Plaza Harradura, San Jose
Hacienda Guachipelin, Volcan Rincon de la Vieja
Monteverde Cloud Forest Lodge, Monteverde
Arenal Volcano Inn, Fortuna / Volcan Arenal
Selva Verde Lodge, Sarapiqui
Mawamba Lodge, Tortuguero
Savegre Lodge, San Gerardo de Dota
Hotel Costa Verde, Manuel Antonio
Hotel Club del Mar, Parc de Carara / Playa Jaco


À ce jour, aucun voyageur ayant participé à l'une de nos expéditions au Costa Rica n'a rapporté avoir été infecté par la fièvre dengue ou par la malaria lors de son voyage. Amerik Aventure réalise des voyages de groupe et des circuits privés au Costa Rica, tout au long de l'année, en continu, depuis 1996.


Voyez aussi notre page FAQ ou contactez-nous pour toute question.

Nous sommes...
Agence d'écotourisme fondée en 1996, basée au Costa Rica et au Canada (et représentée en Europe), réalisant en direct à travers les Amériques des voyages guidés et des circuits en-liberté axés sur la découverte des milieux naturels et des cultures. [+suite

Dans cette page
Article : Les moustiques au Costa Rica et les risques liés.

Contact rapide








Prochains départs
CALENDRIER
COSTA RICA

CALENDRIER
TOUTES DESTINATIONS

ÉCOTOURISME
au COSTA RICA
Chaque samedi
(sauf juin, sept.)

LA NOUVELLE
RUTA MAYA

L'ÉQUATEUR et
les GALAPAGOS
Écotourisme et Voyages Culturels au Costa Rica et à travers les Amériques
Aventures enrichissantes, au coeur de la nature et des cultures, depuis 1996 !
Tél. Canada / É.U. (appel sans frais) :
(+1) 866-679-7070  
Tél. France (appel local toutes régions) : (+33) 09 75 17 11 30
Tél. Costa Rica (appel local toutes régions) : (+506) 4000-1935
Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Visionnez nos albums-photos sur Google+

Copyright © 1998 - 2016  Amerik Aventure S.A.