Voyager aux Galápagos

⚒ SECTION EN COURS DE DÉVELOPPEMENT ⚒

Cette section de notre site est actuellement en cours de développement ou de mise à jour.

Veuillez nous contacter pour toute question ou pour recevoir une proposition de services adaptée à vos critères et dates de voyage.

Vous pouvez aussi nous écrire à info@amerikaventure.com.

À VENIR DANS CETTE PAGE :

  • Voyager aux Galápagos
  • Quand y aller ?
  • Le mal des transports (mal de mer)
  • Nos voyages aux Galápagos

Voir nos voyages en Équateur


 

En développement :

En bref...
L'archipel des Galapagos est situé dans l'Océan Pacifique, à environ 1000 km des côtes de l'Équateur. Vieux de 3 millions d'années, il est constitué d'une vingtaine d'îles volcaniques et de nombreux îlots qui n'ont jamais été en contact avec le continent. Les paysages, sauvages et désertiques de l'archipel, se composent de plateaux rocheux, de champs de lave et de falaises. C'est en 1835, lors de son périple sur le Beagle, que le jeune naturaliste Charles Darwin découvre la faune extraordinaire des îles Galapagos. Ici, le temps semble s'être arrêté. Iguanes marins, tortues géantes et surtout pinsons de différentes espèces permettent à Darwin d'affiner sa théorie de l'évolution par la sélection naturelle et la pression du milieu. L'avifaune de l'archipel est constituée de 57 espèces nicheuses, dont 25 sont endémiques.

La meilleure façon de visiter l'archipel est de le faire en bateau. Un parc national protège l'archipel et certaines règles ont été mises en place : les visiteurs ne peuvent aller que dans certaines zones et ce accompagnés de leur guide, rien de peut être prélevé (plantes ou animaux), on ne peut emporter de nourriture sur la plupart des îles, les visiteurs doivent les quitter au coucher du soleil et ils ne peuvent toucher les animaux. Le centre Charles Darwin, situé à Puerto Ayora sur l'île de Santa Cruz, est ouvert aux touristes ; il présente entre autres la biodiversité de l'archipel et les techniques pour la conserver et la restaurer.

Quand y aller...
Il n'y a pas de meilleure saison pour visiter les îles. Les températures dépendent surtout des courants marins et des vents. Généralement, la période de décembre à mai est chaude et ensoleillée, celle de juin à novembre est plus fraîche et plus venteuse. La plupart des espèces sont sédentaires, ce qui permettra aux visiteurs de les admirer à n'importe quel moment de l'année. Comme vous pouvez le voir sur cette page, la température de l'air et de l'eau dans les Galapagos est la meilleure (plus chaude) dans les mois de février et mars, c'est une excellente période pour visiter l'archipel et nager avec les otaries, poissons et autres créatures sous-marines. Mais les îles se visitent très bien toute l'année, nous avons des départs à chaque mois.

La haute saison s'étend de mi-juin à début septembre et de la mi-décembre à la mi-janvier. Le parc national limite le nombre de visiteurs dans chaque île et coordonne l'itinéraire de chaque navire ; les contrôles étant strictes et constants, les iles Galápagos sont efficacement protégées et préservées.

De décembre à mai, l'eau et l'air sont plus chauds, mais c'est la saison des pluies. Il bruine presque quotidiennement pendant une courte période de temps. Ironiquement, c'est aussi la période la plus ensoleillée de l'année. De fin décembre au début janvier c'est encore la haute saison, alors attendez-vous dans cette période à voir plus de touristes que durant le reste de l'année. Parce que l'eau est plus chaude à ce moment de l'année, la baignade et la plongée en apnée sont plus populaires et ces activités attirent plus de gens à l'eau. D'un autre côté, il y a un peu moins de poissons à observer au cours de cette période que durant le reste de l'année. Puisque c'est la saison de reproduction pour plusieurs espèces d'oiseaux terrestres, c'est une période idéale pour observer les rituels d'accouplement, ils sont souvent spectaculaires et très surprenants ! Si vous aimez les tortues, cette période est la meilleure pour visiter l'archipel, vous pouvez observer les tortues de mer nichant sur la plage et, de mars à mai, vous remarquerez des tortues de terre à la recherche de sites de pontes dans les basses terres. Cette période coïncide également avec la saison de reproduction des lions de mer, il est amusant de voir les mâles se battre pour les femelles. Vers mars et avril, vous pourrez voir les "lionceaux", adorables nouveaux-nés, ramper sur les îles...

En mars, avril, mai quand les pluies se dissipent, les fleurs commencent à ouvrir, inondant de vives couleurs les terres. L'un des avantages d'un voyage aux Galapagos à cette époque de l'année est que l'océan est beaucoup plus calme, ce qui réduit les chances d'avoir le mal de mer.

De juin à novembre, le courant de Humboldt se fraye un chemin jusqu'aux Galapagos à partir de l'extrémité sud de l'Amérique du Sud. Ce courant apporte de l'eau plus froide et du temps plus froid (voir page de climats), mais il apporte aussi de l'eau riche en éléments nutritifs et en plancton, ce qui attire beaucoup de poissons et d'oiseaux aux iles. Au cours de cette saison il y a souvent un peu de bruine dans l'air, mais il pleut rarement. C'est une période également plus venteuse et la mer à tendance à être plus houleuse. Les plongeurs expérimentés affirment que cette période est la meilleure de l'année pour visiter les iles. Mais pour observer cette grande variété de vie sous-marine, il faut braver une eau plus froide (2 à 7 degrés celcius plus froide que lors de la période plus chaude). Parce qu'il y a plus de poissons dans la mer à cette époque de l'année, il y a aussi d'avantage d'oiseaux pélagiques. L'albatros arrive sur Española en juin et il y demeure jusqu'en décembre. Les pingouins aiment aussi l'eau froide et l'abondance des poissons, ainsi vous aurez plus de chances de les voir ici en cette saison ; leur présence est un réel ravissement ! Sur l'ile de Genovesa, le furtif hibou se reproduit en juin et en juillet, c'est à ce moment que vous aurez les meilleures chances de l'apercevoir. Les fous à pieds bleus s'accouplent durant cette période, le spectacle de leur parade nuptiale est l'un des moments forts d'une visite sur les iles où ils sont présents.

En somme, nous le répétons, il n'y a pas de saison idéale pour visiter les îles ; chaque période présente ses avantages distinct et ses petits inconvénients propres, mais les iles se visitent bien toute l'année et les écarts entre chaque période demeurent relativement mineurs ; le spectacle de la vie se poursuit aux Galapagos toute l'année !

À propos du mal des transports (mal de mer)...
Les bracelets anti-nausées agissent contre le mal des transports, le mal de mer et les nausées matinales.
Propriétés : les bracelets qui agissent contre les nausées, font appel à l'acupression, art chinois vieux de 5 000 ans. La boule exerce un massage, léger mais agissant en profondeur, par pression sur le point Nei-Kuan du poignet. Les bracelets anti-nausées et l'acupression sont une adaptation moderne de principes médicaux orientaux très anciens, qui sont désormais de mieux en mieux compris et de plus en plus utilisés et respectés en Orient. Sans danger et entièrement naturel. Pas de médicaments et pas d'effet secondaires désagréables.
Conseils d'utilisation : à porter à titre préventif, mais peut également se porter après apparition des symptômes. Entièrement réglable, facile et confortable à porter.

Quelques références :
http://www.blyacht.com/fr/detail.asp?sku=1201750
http://www.righthealth.com/Health/Nausea%20Bracelet-s?lid=goog-ads-sb-7559422948
Quelques noms de marques :

Acuband
Sea-Band
BioBands